OSBI.FR - Open Source Business Intelligence

Google et le décisionnel

Depuis un certain temps, je me pose cette question (et je ne suis pas le seul)  :

Comment se fait-il que Google ne soit pas considéré comme un acteur « sérieux » dans le domaine de la Business Intelligence ?

L’offre en logiciels et outils décisionnels est pourtant pléthorique, mais rarement sont mentionnés les outils proposés par Google.

Pourquoi ?

Est-ce tout simplement parce que Google ne propose pas une plate-forme complète de BI, mais plutôt des outils distincts, pourtant ergonomiques et novateurs, mais ne présentant pas vraiment une cohérence globale ? (la réponse à cette question est probablement oui…)

Pourtant, il y a vraiment des choses très intéressantes chez Google…

En voici la preuve, en 4 exemples :

Google Spreadsheet et les tableaux croisés

Google Docs, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est {Excel+Word+Power Point} dans un navigateur web, avec l’avantage (entre autres) de pouvoir partager facilement des fichiers grâce une architecture Saas.

Les tableaux croisés dynamiques, ça existe depuis très longtemps dans Excel, et ça vient tout juste d’arriver dans Google Docs, l’annonce officielle ayant été faite le 17 Mai 2011 sur le blog « Docs Google ».

Je me suis amusé à manipuler les données de la base SampleData (ClassicModels) que les amateurs de solutions open source connaissent bien, ça donne la vidéo ci-dessous :

 

Vous remarquerez la simplicité de création et de manipulation du tableau croisé dans Google Spreadsheet, la mise en place des graphiques se faisant également de façon très intuitive.

Google Chart

Google a développé depuis quelques temps sa propre librairie de génération graphique. Elle est d’ailleurs utilisée partout où cela est nécessaire dans les autres projets de Google (Spreadsheet, Google Analytics, etc)

Elle comporte une multitude de graphes (statiques, animés, interactifs) pouvant être générés en Javascript ou via GWT (Google Web Toolkit).

Il suffit d’ailleurs de jeter un oeil sur les samples pour se rendre compte de l’étendue des possibilités :

http://code.google.com/intl/fr/apis/chart/interactive/docs/gallery.html

On notera au passage la possibilité de générer des graphes de type carte (GeoChart) mais aussi la possibilité de créer des tableaux de bords (si c’est pas du décisionnel ça !) :

Google Analytics

Tout ceux qui ont un blog ou un site commercial le savent, Google Analytics est un excellent outil d’analyse statistique pour suivre la fréquentation d’un site web.

L’outil permet notamment de construire des rapports personnalisés, à l’aide d’une interface qui n’est pas sans rappeler la sémantique OLAP: il est en effet possible d’analyser les données en sélectionnant les indicateurs statistiques (les mesures) et les dimensions d’analyses, avec un mécanisme de drill-down (découpage en « sous-critères »). Bien sûr, toute la construction du rapport s’effectue en web 2.0 (drag & drop), façon Google: simple et efficace !

Google Public Data Explorer

J’ai gardé le meilleur pour la fin, car Google Public Data Explorer est sans doute un des projets de Google qui se rapproche le plus d’une solution décisionnelle.

Vous avez des données qui évoluent dans le temps ? (je vous rassure, c’est le cas pour tout le monde…)

Vous souhaitez analyser les évolutions et effectuer des comparatifs sous plusieurs représentations graphiques, y compris cartographique ?

Regardez plutôt cette vidéo de présentation :

 

Pour conclure…

En y regardant de près, Google dispose vraiment de tous les atouts pour éditer une solution décisionnelle complète en mode web.

Tout existe : les outils, les APIS, les frameworks nécessaires à la collecte, à l’exploitation, à l’analyse et à la restitution des données.

De plus, Google possède sans nul doute une forte expérience dans le décisionnel, ne serait-ce que par les milliards d’informations manipulées et traitées par la firme de Mountain View

Alors, que manque t’il pour que Google se lance ?

Un Business Model adapté, sans doute… 😉

 

2 Comments

  1. Cet aricle est super, je suis un gros consommateur de Google Doc Gmail Agenda etc et travaillant dans le décisionnel je me pose la même question que toi. Je pense que ce n’est qu’une question de temps …

Les commentaires sont fermés.